A propos de films documentaires

Home  /  A propos de films documentaires

L`une des activités principales de notre Association pour les échanges culturels est dans le domaine de l`art audiovisuel. Notre priorité est le cinéma documentaire historique. Nous développons également des projets liés au patrimoine culturel et à des problèmes sociaux contemporains.

Durant quatre ans, de 2014 à 2018, notre Association pour un échange culturel entre la France et la Bulgarie, “la Joie des horizons”, a conçu et réalisé une série de films documentaires sur la contribution de la Famille royale au développement et à la modernisation de la Bulgarie.

Les deux derniers films de la série représentent une production conjointe de l’Association « La Valois Monarchique » et de la Fondation « Mémoire bulgare – Frères Dinev » comme producteur. L’auteur et la scénariste de la série est l’historienne Malvina Gospodinova.

2018 a vu la conclusion d’un accord avec la Télévision nationale bulgare pour une diffusion de la série sur tous les canaux du média public.

Le premier film, « Princesse Clémentine – bienfaitrice aristocratique de la Bulgarie » a été tourné en 2015 en Bulgarie et fut présenté à Chantilly, emplacement du Château familial des Princes de Condé et de la dynastie royale des Orléans, C’est précisément avec cette dernière que notre famille royale entretient des liens. La Princesse Clémentine d’Orléans, fille du dernier Roi des Français Louis-Philippe, était la mère du Tsar Ferdinand Ier, qui a rétabli l’indépendance du royaume bulgare en 1908. Notre film sur la Princesse Clémentine, aïeule de la dynastie royale du Troisième royaume bulgare, familiarise les spectateurs d’aujourd’hui avec les différents aspects de sa vie très riche et de l’importante activité qu’elle déploya en matière de modernisation de notre jeune Etat.

Sur cet événement qui eut lieu à Chantilly, lire ce qui suit en langue bulgare :

http://www.kingsimeon.bg/2015/06/tehni-velichestva-byaha-na-dvudnevno-poseshtenie-v-shantili-frantsiya/

Le deuxième film de notre série documentaire a pour titre « le Monarque » et s’attache à la vie et au gouvernement du Tsar Ferdinand Ier, Il a été tourné en 2016 et la première a eu lieu au Palais de Vrana. En mars 2017, le film a été présenté à Chantilly.

Sur le film et ses présentations, lire ce qui suit :

Première passionnant dans le Palais “Vrana”

https://association-horizons.eu/aktualno/frenskata-premiera-na-monarhat/

A la veille du jubilé de S.M. le Tsar Siméon II en 2017, le troisième film de notre série de films documentaires, « Le Tsar » est sorti sous forme de DVD.

Les deux parties de la chronique documentaire « Le Tsar » suivent le chemin parcouru par le souverain bulgare durant les 50 années de son exil, très peu connues du public,  et après son retour dans sa Patrie.

Le récit inclut de nombreux documents, photos et archives, la plupart d’entre eux provenant des archives privées de la famille royale et étant publiés pour la première fois. Les conversations informelles avec Sa Majesté le Tsar Siméon II, menées dans l’atmosphère centenaire des Palais de « Vrana », « Tsarska Bistrica » et dans la demeure de la Famille royale à Madrid permettent au spectateur de prendre connaissance de faits peu connus de la vie du souverain bulgare,

Le film a été tourné en Bulgarie, en Espagne, en France et aux Etats-Unis. Outre le concours de Leurs Majestés le Tsar Siméon et la Reine Margarita, la production se fait aussi l’écho des souvenirs et opinions de Sa Sainteté le Patriarche bulgare Neofit, du Président de l’Assemblée nationale (2001-2005) et Premier ministre ad interim (2017), le Professeur Ognian Gerdzhikov, de son Excellence l’Ambassadeur de l’Ordre souverain de Malte, le comte Camillo Zuccoli, du célèbre journaliste et homme de télévision français, monsieur Stéphane Bern, du juriste et collaborateur durant de longues années de sa Majesté, monsieur Asen Oshanov, de l’homme d’affaires monsieur Ilia Lingorski, ainsi que du Vice-ministre des Finances (2003-2005) et aussi député des 36ème, 37ème et 38ème Assemblée nationale, monsieur Stoyan Raychevski.

Ont également pris une grande part au film Son Altesse Royale Maria-Luisa, Princesse Bulgare et Princesse Koháry et Son Altesse Royale le Prince Henri VII d’Orléans, Comte de Paris et  Duc de France, héritier du trône français.

 Sur le film et sa première à Bulgarie et France, lire en langue bulgare ce qui suit :

http://www.kingsimeon.bg/2017/12/n-v-tsar-simeon-ii-prisastva-na-premierata-na-dokumentalniya-film-tsaryat

http://www.kingsimeon.bg/2018/03/film-za-negovo-velichestvo-be-predstaven-vav-veliko-tarnovo/

http://monarchist.blog.bg/politika/2018/04/24/predstaviane-v-shantii.1605300

http://www.kingsimeon.bg/2018/06/poseshtenie-na-n-ts-v-knyaginya-kalina-vav- frantsiya/

À venir

Comme prolongation de notre projet, notre équipe s’est attelée à un 4ème film, sous le titre de travail « L’Unificateur ». Celui-ci, à nouveau basé sur une foule de documents d’archives, y compris les archives privées de la Famille Royale, est consacré au Tsar Boris III.  Nous prévoyons une longueur de 80 à 90 minutes. Etant donné que l’ensemble de la série est destinée également à des spectateurs étrangers, ce nouveau film sera lui aussi sous-titré en français ou en anglais.

Pour une plus grande crédibilité du récit filmé, les photos et les interviews seront à nouveau réalisées sur place, dans les endroits directement en lien avec la personnalité historique. Dans le présent film consacré au tsar Boris, nous prévoyons des journées de prises de vue aux Palais de « Vrana » et de « Tsarska Bistrica », au Palais de Sofia et à d’autres endroits de la ville, à Roussé et à Silistra ainsi qu’au Monastère de Rila. Les prises de vue à l’étranger dépendent des lieux et des personnalités liées à l’histoire de notre Maison Royale.